L’assurance plaisance : tout ce qu’il faut savoir

Propriétaire d’un bateau ou vous comptez vous en offrir un prochainement ? Avant de partir en mer, sachez que certaines procédures doivent être suivies. Ces procédures garantiront votre sécurité de votre embarcation et des passagers à bord. Nous vous proposons dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance maritime.

L’assurance voilier n’est pas obligatoire

En France, la législation n’oblige pas, contrairement à l’automobile, aux propriétaires de bateau de plaisance à souscrire une assurance. Le propriétaire est donc libre d’assurer ou non son bateau. Beaucoup de propriétaires ne voyagent pas régulièrement et la souscription d’une assurance pourrait parfois paraitre superflue. En fonction du contrat et de la compagnie d’assurance, la souscription d’une assurance bateau pourrait également coûter cher.

Assurance annulation Running

Pourquoi souscrire une assurance catamaran ?

Si la souscription d’un contrat d’assurance pour son voilier ou son bateau de plaisance n’est pas obligatoire, elle est présente cependant de nombreux avantages. En effet, cette assurance vous garantit une couverture contre les éventuels accidents, naufrages, incendies, collisions, vols et blessures des personnes à bord. Dans certains pays, l’assurance plaisance est obligatoire. Il y a donc de fortes chances que vous soyez dans l’impossibilité de vous rendre dans ces pays si votre bateau n’est pas assuré. Avant de partir, il est donc important de vous renseigner et de veiller à assurer votre embarcation. Si vous ne voyagez pas régulièrement, il n’est pas utile de souscrire une cotisation annuelle. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site www.ouest-assurances.fr/fr/.